News Ticker

CMA CGM, Accélère son développement au Maroc

La CMA CGM accélère son développement au Maroc avec trois nouveaux services lancés en 2017.
Du 15 au 17 novembre 2017, visite officielle au Maroc du Premier Ministre, Edouard Philippe, accompagné de M. Rodolphe Saadé, Directeur Général du Groupe CMA CGM. Une bonne occasion pour le Groupe CMA CGM de réaffirmer sa volonté de poursuivre son développement et d’accompagner les entreprises marocaines dans un développement international.

Présent au Maroc depuis 1983, le Groupe CMA CGM est un leader mondial du transport maritime. D’abord parce qu’il dessert les Présent au Maroc depuis 1983, le Groupe CMA CGM est un leader mondial du transport maritime. D’abord parce qu’il dessert les principaux ports du pays : Agadir, Casablanca, Dakhla, Nador et Tanger. Ensuite parce qu’il compte 3 bureaux commerciaux : Agadir, Casablanca et Tanger. Enfin parce qu’il emploie 1 800 personnes sur différents types de métiers : Agence maritime, Armateur, Gestionnaire de terminaux et de manutentionnaire portuaire, Commissionnaire et transporteur intermodal, Gestionnaire de plateforme logistique etc.
Le Groupe CMA CGM est un véritable partenaire historique du Maroc. Il s’est imposé comme le leader du transport de conteneurs au Maroc et ce grâce notamment aux 24 services maritimes qui relient le Maroc au monde entier :
l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Asie, l’Europe, le Moyen - Orient et la Russie. Mais aussi grâce à plus de 1 500 escales annuelles sur les principaux ports du Royaume.
Par ailleurs, il faut dire que le Royaume du Maroc représente un pays stratégique pour le développement et l’ambition du Groupe CMA CGM.
En effet, le Maroc est un véritable carrefour des échanges maritimes entre l’Europe, l’Afrique et le Bassin Méditerranéen. C’est ainsi que, depuis le début de l’année 2017, trois nouveaux services innovants ont été déployés afin de renforcer l’offre de service et répondre aux besoins des importateurs et exportateurs marocains.
Il s’agit premièrement de WAZZAN TWO qui est  venu renforcer WAZZAN ONE, service déjà existant desservant les Canaries, la Mauritanie, le Sénégal et l’Espagne, WAZZAN TWO connecte désormais le Maroc au Bénin, à la Côte d’Ivoire, au Ghana et au Liberia.
Il s’agit ensuite de BLACK SEA MED EXPRESS 1 qui permet au Maroc d’être relié aux principaux ports de l’Est Méditerranéen et de la Mer Noire.
Il s’agit enfin MOROCCO EXPRESS, une nouvelle offre RORO (Roll On Roll Off) lancée il y a quelques semaines, permet de connecter plus rapidement le Maroc à l’Europe. Ce service est une alternative extrêmement compétitive au transport routier transitant par l’Espagne grâce à sa fiabilité et à la réduction de l’empreinte environnementale (-  43 % d’émissions C02).

Rodolphe Saadé

3 questions à M. Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM

‘‘Au niveau du Maroc nous avons un positionnement à part’’

TLr : Ma question est d’ordre général et inspirée de votre slogan : ‘‘shipping the future’’. Comment vous prévoyez le future du transport maritime ?
Rodolphe Saadé : Ecoutez  ! Nous sommes très confiants sur le métier du transport maritime. C’est un métier qui se développe continuellement.
La mondialisation nous permet de continuer à développer nos parts de marchés dans différents  pays. Nous sommes présents évidement au Maroc comme on en parle aujourd’hui mais un peu partout aussi. La croissance mondiale est positive, elle est entre 3 et 5 %. Donc ce qui fait qu’il n’y a pas de problème par rapport au shipping. Moi je suis confiant quant à l’avenir du métier.

Et l’avenir de votre partenariat avec le Maroc ?
CMA CGM a des liens forts avec le Maroc que nous continuons à développer pendant que nous faisons de même avec d’autres pays. Cependant au niveau du Maroc, nous avons un positionnement à part.

Est-ce que vous comptez développer des métiers annexes, à part du transport et de l’agence, le crewing par exemple ?
Aujourd’hui, là où nous sommes bons, c’est dans le transport maritime, donc tous ce que nous faisons est de nous développer autour du transport maritime, la logistique terrestre est certainement un secteur que nous continuons à suivre. Mais rappelons aussi que nous sommes opérateurs de terminaux également, que ce soit à Casablanca où à Tanger.

            Propos recueillis par
Hammou Jdioui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*