News Ticker

Deux officiers marocains de la marine marchande kidnappés dans les eaux du Nigéria

Deux officiers marocains sont parmi les membres d’équipage kidnappés suite à l’opération de piraterie de leur navire, le général Cargo Oya 1 qui a eu lieu le Lundi soir près du Nigéria.
Le second capitaine et l’ingénieur en second sont les marocains qui ont été pris en otage avec d’autres membres d’autres nationalités et conduits vers un lieu inconnu. L’opération a été menée par un groupe armé de cinq à six personnes armées qui sont venus à bord d’un canon rapide pour aborder le navire cible et ont pu monter sur le pont à l’aide d’échelles. Toutes les issues ont été fermées par le bord par mesure de sécurité mais les pirates ont brisé les vitres de la passerelle pour réussir leur intrusion.
Selon le rapport de piraterie, les pirates ont pris un nombre d’équipements électroniques avant d’obliger les cinq membres de l’équipage à descendre dans le canon laissant à bord un seul membre. Les armes des attaquants ont été utilisées pour menacer les victimes sans ouvrir le feu et aucune blessure n’a été déclarée.
Le navire Oya 1 est un petit cargo battant pavillon panamien et opéré par une société de shipping congolaise basée à Pointe Noire pour transporter les équipements de l’industrie pétrolière et gazière entre les pays de la région.
Les deux officiers marocains sont dans les cinquantaines et les deux sont lauréats de l’Institut supérieur d’Etudes maritime. Ils ont mené leur carrière professionnelle à bord des navires marocains et dans des postes sédentaires avant d’être obligés de quitter le pays pour trouver de l’embauche ailleurs. Pour les deux, il s’agit du premier embarquement avec cette compagnie dans cette région de l’Afrique de l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*