News Ticker

Le transport maritime en 2017, Difficile de prédire !

Selon le cabinet de consulting Moorestephens, l’industrie du transport maritime utilisera un mélange d’expérience et d’innovation pour naviguer dans ce qui sera probablement une autre année volatile pour l’industrie en 2017.

Faire des prédictions sur l’industrie du transport maritime est une tâche aussi volatile que l’activité du transport maritime elle-même. Qui, par exemple, a prédit que la Bourse de la Baltique serait vendue à Singapour ? Les mêmes personnes, vraisemblablement, qui ont prédit que Donald Trump serait élu président des États-Unis, que la Grande-Bretagne voterait pour quitter l’Union européenne, et que Leicester City gagnerait la Première Ligue anglaise. Pourtant, tout s’est passé en 2016.

Prédire les fortunes du shipping en 2017 est une science aussi imprécise que prédire la météo. Mais certaines choses sont au moins plus susceptibles de se produire que d’autres. Les prix du pétrole devraient continuer de progresser à la hausse en raison des récentes réductions de production de l’OPEP. Les appels pour des niveaux plus élevés de démolition de navires augmenteront considérablement, même si la démolition de navires n’augmentera pas.

Le coût de la satisfaction des exigences réglementaires deviendra plus clair à mesure que l’industrie et ses financiers s’attaqueront aux conséquences financières de la nécessité de brûler du combustible à faible teneur en Soufre tout en s’assurant que leurs systèmes de gestion des eaux de ballast sont adaptés à leurs besoins.

En commun avec d’autres industries, le shipping sera en attente pour voir si Brexit signifie vraiment Brexit. Les commandes seront placées pour les nouveaux navires. Si elles ne le sont pas, un certain nombre de chantiers navals tomberont en faillite. Pour beaucoup, les taux de fret continueront de lutter pour atteindre les niveaux requis pour assurer la viabilité commerciale, tandis que la consolidation restera le mot d’ordre dans les métiers de ligne.

Si les coûts d’exploitation n’augmentent pas, l’inquiétude s’étendra sur la question de savoir si la qualité et la sécurité sont sacrifiées. Les sources de financement traditionnelles et novatrices resteront accessibles à ceux qui ont des business plans sains. Et la cyber - sécurité se rapprochera du sommet de la liste des choses à aborder.

La confiance dans le transport maritime a augmenté de façon constante pendant la majeure partie de 2016, soulignant juste combien l’industrie peut être robuste dans des périodes difficiles. La volatilité inhérente de l’industrie se poursuivra tout au long de 2017, période au cours de laquelle le shipping fera recours à des méthodes éprouvées et fiables et à l’innovation fraîche dans un effort de garder sa tête au-dessus de l’eau. L’activité trouvera un chemin.

Source : Moorestephens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*