News Ticker

Le ‘‘Yara Berkeland’’, Premier navire porte-conteneurs électrique et autonome

Les analyses ont prouvé que le transport maritime de conteneurs est une activité très polluante, principalement en raison de l’utilisation d’un carburant particulièrement nocif. Pour cela, deux entreprises norvégiennes ont ouvert une voie vers des cargos électriques et autonomes. En effet, les groupes industriels norvégiens Kongsberg et Yara International s’investissent dans la construction du ‘‘YARA Birkeland’’, un navire porte-conteneurs entièrement électrique et autonome. Les premiers déplacements sont prévus en Norvège en 2018 et le ‘‘YARA Birkeland’’ deviendra le premier navire de ce type à n’émettre aucune émission. Il devrait être opérationnel en 2019. Autonome et 100 % électrique, ce navire devrait pouvoir transporter une centaine de conteneurs sur plus de 65 milles marins (environ 120 kilomètres) à une vitesse de 8 à 30 milles. Ce navire permettra de livrer les produits de l’usine de production Yara basée à Porsgrunn vers Brevik et Larvik en Norvège. Dans un premier temps, le navire voguera avec du personnel à bord. Mais à partir de 2020, il sera totalement autonome, notamment grâce aux technologies développées par Kongsberg : capteurs, systèmes de contrôle et de communication, en plus des systèmes électriques de commande, de batterie et de commande de propulsion. ‘‘En tant que société mondiale de fertilisants leader dans le but de nourrir le monde et de protéger la planète, investir dans ce navire à zéro émission pour transporter nos solutions de nutrition végétale correspond bien à notre stratégie‘‘, déclare Svein Tore Holsether, président de Yara dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*